La 67e session du Comité mixte de la CCPPNU se termine, confirmant la bonne santé financière de la Caisse

Confirmant la bonne santé financière de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies (CCPPNU), le Comité mixte a discuté de la gouvernance de la Caisse, approuvé ses états financiers 2019 et le projet de budget administratif 2021. Voici, en bref, les faits saillants de la 67e session annuelle du Comité mixte, qui s’est terminée vendredi. Le Comité soumettra son rapport à l’Assemblée générale des Nations Unies dans les semaines à venir.

La Présidente nouvellement élue du Comité mixte, Mme Martha Helena Lopez, Sous-Secrétaire générale aux ressources humaines au Département de la gestion, de la stratégie, des politiques et du respect des obligations à l’ONU, a déclaré : « Ce fut une session très productive, et malgré les défis d’une réunion virtuelle, le Comité a réussi à examiner et à décider avec succès des questions de fond et de réglementation. »

CONTINUITÉ DU SERVICE MALGRÉ COVID-19

Le Comité s’est félicité des efforts de l’administration des pensions pour rester opérationnel malgré les défis posés par la situation du COVID-19. « Le personnel de la Caisse travaille à domicile depuis la mi-mars et, malgré ce défi, la performance a été remarquable ; nos plans de continuité des activités ont bien fonctionné », a déclaré Mme McClean, la nouvelle administratrice des pensions.

Plus de 90% des cas de séparation ont été traités dans les 15 jours depuis le début de l’année, comme ce fut le cas en 2019. Les pensions mensuelles de près de 80 000 bénéficiaires ont été traitées à temps, y compris le paiement complexe des pensions d’avril, qui impliquait le rajustement lié du coût de la vie. Des progrès ont également été accomplis en ce qui concerne les initiatives informatiques et la numérisation, y compris un test réussi du certificat numérique de droit à prestations lancé avec un groupe d’utilisateurs test travaillant pour le PAM et la FAO.

BUDGET 2021 APPROUVÉ

Le Comité a examiné, pour approbation finale par l’Assemblée générale des Nations Unies, le budget administratif de la Caisse pour 2021, appuyant la nouvelle stratégie 2021-2023 de l’administration des pensions et les besoins du Bureau de la gestion des investissements.

Tel que proposé, le budget « permettra à la Caisse de commencer à mettre en œuvre sa nouvelle vision et sa nouvelle stratégie, à savoir simplifier l’expérience client, moderniser les services de retraite et bâtir une organisation axée sur les données avec des partenariats mondiaux solides », a déclaré Mme McClean.

En outre, le Comité a demandé à l’Administration des pensions de suspendre la centralisation des fonctions financières de Genève à New York, qui avait été lancée pour améliorer les services aux clients et la capacité opérationnelle à Genève, et a demandé une analyse plus approfondie à fournir à la prochaine session du Comité.

UNE CAISSE DE PENSION ENTIÈREMENT FINANCÉE

Tous les deux ans, une évaluation actuarielle de la Caisse est effectuée par l’actuaire-conseil et revue par le conseil. L’évaluation fournit les passifs présents et futurs de la Caisse par rapport aux actifs actuels et projetés.

L’évaluation au 31 décembre 2019 a montré que le taux de cotisation requis était suffisant pour faire face aux engagements de la Caisse, avec un excédent actuariel de 0,50% de la rémunération considérée aux fins de la pension. Par conséquent, la Caisse reste proche de l’équilibre actuariel. Le ratio de financement (qui compare la valeur actuarielle de l’actif avec les droits aux prestations constituées à la date d’évaluation, sur la base de la cessation d’emploi) était de 107,1 pour cent en tenant compte des ajustements de pension. Le Comité s’est félicité de ce modeste excédent et a noté qu’il était important de continuer à atteindre le taux de rendement réel annuel de 3,5 pour cent à long terme pour la solvabilité future de la Caisse.

PERFORMANCE D’INVESTISSEMENT

M. Pedro Guazo, Représentant par intérim du Secrétaire général pour l’investissement des actifs de la Caisse (le RSG), a déclaré que « 2019 a été une année exceptionnelle sur les marchés financiers mondiaux ». La valeur de l’actif de la Caisse est passée de 61 milliards de dollars fin 2018 à 72 milliards de dollars fin 2019. Malgré les marchés turbulents des premiers mois de 2020, « l’objectif d’un taux de rendement réel de 3,5% en USD sur le long terme a été rempli », a souligné M. Guazo. Une plus grande transparence est mise en œuvre, a ajouté M. Guazo, les résultats des investissements étant désormais publiés sur une base hebdomadaire et mensuelle sur le site internet de la Caisse (voir ici).

ÉTATS FINANCIERS APPROUVÉS

Le Comité a approuvé les états financiers vérifiés de 2019 après examen du rapport du Comité des commissaires aux comptes des Nations Unies. « Le Comité des commissaires aux comptes des Nations Unies a émis une opinion sans réserve sur les états financiers de la Caisse. Nos participants, retraités et bénéficiaires peuvent avoir pleinement confiance dans les comptes de la Caisse », a déclaré Mme McClean.

QUESTIONS DE GOUVERNANCE

L’Assemblée générale des Nations Unies, qui est l’organe législatif suprême régissant la Caisse, a demandé l’an dernier un examen de la gouvernance de la Caisse par une entité indépendante. Le rapport a été présenté au Comité mixte dans le but de comparer la gouvernance de la Caisse avec les meilleures pratiques et de mettre en évidence les changements nécessaires pour s’aligner sur ces meilleures pratiques.

Le Comité a décidé que son Groupe de travail sur la gouvernance examinerait les propositions détaillées du rapport et consulterait tous les groupes constituants par l’intermédiaire des comités des pensions du personnel des organisations membres de la Caisse. Le groupe de travail rédigera un rapport d’étape soumis à une session extraordinaire du Comité mixte, prévue début de 2021.

Enfin, le Comité a recommandé certains amendements à son Règlement, principalement sur des questions de gouvernance, pour approbation par l’Assemblée générale à sa 75e session. Le Comité adopte son propre règlement intérieur et cette année il a adopté un code de conduite pour les membres du Comité.

 

 

Notre mission

LA SÉCURITÉ DE VOTRE RETRAITE

Site designed and developed by Social Ink [+]

Font Resize
Top