Comment la Caisse gère-t-elle les montants restants de votre contribution ?

Chaque participant de la Caisse verse une contribution mensuelle, depuis son salaire ou ses économies, que la Caisse appelle « Contribution propre ». Il incombe à la Caisse de vous restituer cet argent et les intérêts qu’il vous rapporte, à vos survivants ayants droit, ou à votre succession.

Si vous décédez pendant votre service, ou après votre retraite et si vous n’avez pas épuisé l’équivalent de votre « contribution propre », la Caisse versera le montant qui reste à vos survivants (c’est-à-dire votre conjoint ou votre ex-conjoint, les enfants de moins de 21 ans ou enfant handicapé). Cependant, que se passe-t-il si vous n’avez pas de survivants ?

La Caisse appelle le montant restant « versement résiduel » et demande à chaque participant de remplir le formulaire « Désignation du bénéficiaire d’un versement résiduel ». La Caisse paiera le versement résiduel à la personne que vous avez désigné dans votre formulaire.

Si vous ne remplissez pas ce formulaire, le versement résiduel sera versé à votre succession. Pour plus d’information sur le versement résiduel et des détails sur les calculs et les paiements, veuillez visiter notre page dédiée.

 

Top