La Caisse des pensions depasse son objectif de réduire les émissions de CO2 en 2021

La Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies (CCPPNU) vient de depasser ses objectifs de réduction des émissions de CO2 pour l’année 2021, en avance sur son calendrier.

En juin 2021, la Caisse a annoncé[1] son engagement pour contribuer à réduire l’empreinte absolue des gaz à effet de serre (GES) de ses portefeuilles d’actions et d’obligations de sociétés de 29% d’ici au 31 décembre 2021, par rapport au niveau de 2019. Au début du mois d’octobre, la Caisse a déjà atteint une réduction de 32% par rapport au niveau de 2019,  3% de plus que son objectif.

Pour 2025, la Caisse vise une réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre de ses investissements par rapport à 2019.

« Nous sommes conscients de l’urgence climatique et notre politique et nos décisions nos investissement intègrent déjà des objectifs ambitieux. Nous allons atteindre et dépasser nos objectifs. Ce faisant, nous agissons dans le meilleur intérêt des participants, des bénéficiaires et des retraités de la Caisse, ainsi que de la planète.» a déclaré Pedro Guazo, Représentant du Secrétaire général pour les investissements de la CCPPNU.

M. Guazo a aussi ajouté que la Caisse suit de près les développements sur le changement climatique au niveau international; elle a une responsabilité particulière, à la fois en tant que membre de la famille des organisations des Nations unies et étant l’un des principaux fonds de pension au monde.

Réagissant au dernier compte rendu de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, publié en septembre 2021, le Secrétaire général des Nations unies a déclaré « La lutte contre le changement climatique va réussir seulement si tout le monde s’unit pour promouvoir plus d’ambition, plus de coopération et plus de crédibilité.»[2]

La CCPPNU fournit des prestations de retraite, de décès, d’invalidité et autres avantages à bien plus de 215 000 fonctionnaires, retraités et bénéficiaires de l’ONU. La mission du Bureau de la gestion des investissements (BGI) est de contribuer à la mission globale des Nations unies en assurant la viabilité financière à long terme de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations unies. Le Bureau est responsable des activités de gestion des investissements de la Caisse et gère plus de 87 milliards de dollars d’actifs (valeur estimé en septembre 2021). L’obligation fiduciaire de gestion des actifs de la Caisse dans le meilleur intérêt sur long terme de ses participants et bénéficiaires implique un ferme engagement en faveur de l’investissement durable.

 

 

[1] https://www.unjspf.org/fr/the-united-nations-joint-staff-pension-fund-steps-up-its-climate-action-with-new-ambitious-targets/

[2] https://www.un.org/sg/en/node/259358

Top