Principaux résultats de la session extraordinaire du Comité mixte des pensions de l’ONU sur la gouvernance

La soixante-huitième session (extraordinaire) de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations unies s’est tenue virtuellement du 2 au 5 février 2021. Le Comité mixte s’est entièrement consacré à la question de sa gouvernance, sur la base de recommandations formulées par une entité externe, un rapport d’avancement du Groupe de travail sur la gouvernance du Comité mixte, des observations reçues des différents Comités des pensions du personnel et des directives données par l’Assemblée générale des Nations unies dans sa résolution 75/246.

Ci-dessous un message de Mme Martha Helena Lopez, présidente du Comité mixte de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations unies.

Le Comité mixte est arrivé à plusieurs conclusions importantes qui devraient améliorer son effectivité globale, en même temps que le Groupe de travail sur la gouvernance continue à discuter des questions liées à sa taille et sa composition, en vue d’en tirer des conclusions détaillées lors de la prochaine session (juillet) du Comité mixte.

  1. Le Comité mixte a réitéré ses grands principes de représentation tripartite et de prise de décision par consensus. Il a été reconnu qu’afin de refléter la diversité du système des Nations unies, le principe de la rotation des sièges devrait être maintenu.
  2. Le Comité mixte a chargé le Groupe de travail sur la gouvernance de présenter des propositions concrètes sur la taille et la composition du Comité mixte en se basant sur un certain nombre de critères, tels la garantie d’une efficacité, d’une performance et d’une efficience optimales, le respect des origines et de la nature unique de la Caisse ainsi que des décisions pertinentes de l’Assemblée générale. Le Groupe de travail sur la gouvernance est également invité à explorer des idées créatives et innovantes.
  3. Le Comité mixte a examiné les rôles de ses différents comités et groupes de travail afin de surveiller l’équilibre des responsabilités entre le Comité mixte et ses comités. Ici également, le Groupe de travail sur la gouvernance est invité à présenter des propositions concrètes pour le prochain Comité mixte en juillet. Le Comité mixte a également souligné l’importance de traiter les cas de recours dans les meilleurs délais.
  4. Le Comité mixte a réitéré l’importance de la transparence, de la sensibilisation et d’une communication efficace avec les différents Comités des pensions du personnel, les participants et les bénéficiaires de la Caisse. Le Comité mixte a également reconnu la nécessité opérationnelle pour l’Administratrice des pensions d’assurer des consultations dans les meilleurs délais avec l’organe décisionnel compétent du Comité mixte. Dans l’ensemble, le Comité mixte a accepté de se réunir plus fréquemment, en fonction des besoins opérationnels et d’une meilleure planification stratégique.
  5. Le Comité mixte a reconnu qu’il était important que les membres du Comité mixte soient pleinement conscients de leurs rôles et devoirs fiduciaires. Il a été décidé que davantage d’informations et de possibilités de formation devraient être fournies sur ce sujet. À cet égard, le Comité mixte encourage tous les Comités des pensions du personnel à reconnaître l’importance de sélectionner des membres du Comité mixte qui répondent aux exigences en matière de disponibilité, de professionnalisme et de compétences pour exercer des responsabilités fiduciaires au sein du Comité mixte.
  6. Le Comité mixte a également décidé d’examiner attentivement la possibilité de renforcer la mémoire institutionnelle du Comité mixte et la continuité de sa composition, notamment par des nominations par les Comités des pensions du personnel qui prennent en compte la durée appropriée des mandats.
  7. Le Comité mixte a décidé d’accorder l’attention nécessaire à une meilleure définition de son rôle, de son objectif et de sa culture afin d’assurer une exécution plus efficace de son mandat. À cet égard, la méthodologie de son auto-évaluation sera revue et le respect de son code de conduite sera examiné lors de sa 69e session en juillet 2021.

En mars, le Comité mixte soumettra un rapport d’avancement à l’Assemblée générale des Nations unies, qui fera le point sur la discussion relative à la gouvernance.

Notre mission

LA SÉCURITÉ DE VOTRE RETRAITE

Site designed and developed by Social Ink [+]

Font Resize
Top