Message de Rosemarie McClean et Pedro Guazo sur la Caisse des pensions des Nations Unies

Chers participants, chers retraités et bénéficiaires,

Alors que l’année 2020 touche à sa fin, nous voulions vous informer sur la Caisse au moment où l’Assemblée générale des Nations Unies (AGNU) vient d’adopter sa résolution annuelle sur les questions de pensions*.

Tout d’abord, soulignons que la Caisse est en très bonne forme.

Après le début de la pandémie de la COVID-19, les prestations ont continué à être payées à temps et le taux de traitement des demandes de prestations initiales dans les 15 jours ouvrables a été maintenu à plus de 90%, alors même que la plupart de notre personnel travaille à distance depuis mars 2020.

Aujourd’hui, la valeur de marché préliminaire des actifs de la Caisse est de plus de 80 milliards de dollars américaines. C’est 11% plus élevé que la valeur à la fin de 2019, ce qui nous place bien au-dessus de l’objectif de taux de rendement réel à long terme de 3,5%. La CCPPNU est entièrement financée, un privilège que toutes les caisses de retraite n’ont pas, avec un ratio de financement actuariel de 107,1% à la fin de 2019 et de 127% par rapport à la valeur de marché des actifs.

Nous sommes heureux de constater que la résolution de l’AGNU a reconnu que la Caisse est bien administrée, ainsi que nos efforts pour assurer la continuité des services à nos clients, nos performances d’investissement ainsi que nos engagements de modernisation.

En effet, l’AGNU a approuvé le budget administratif de la Caisse pour 2021 avec des modifications limitées à la proposition du Comité mixte, ce qui permet la mise en œuvre des priorités stratégiques de l’Administration des pensions et le recrutement de personnel supplémentaire nécessaire à un portefeuille d’investissements en croissance.

L’AGNU a salué les trois objectifs stratégiques définis par l’Administratrice des pensions pour 2021-2023, en mettant l’accent sur la simplification de l’expérience de nos clients, la modernisation des services de pension et la construction d’un partenariat mondial fort avec nos partenaires et parties prenantes.

La création de l’Unité de la transformation opérationnelle et de la responsabilité a été approuvée et des ressources sont fournies pour assurer la rationalisation et la numérisation de nos processus, visant à supprimer le papier des opérations de la Caisse. Le certificat numérique de droit à prestations, qui fait partie de cette stratégie, sera opérationnel dans quelques semaines et simplifiera considérablement la charge administrative de nos retraités.

En ce qui concerne les investissements, l’Assemblée générale des Nations Unies a donné au Secrétaire général le pouvoir d’utiliser des contrats à terme, des swaps et des contrats de change à terme négociés en bourse à titre d’essai pendant deux ans, ce qui renforcera la gestion des risques et l’efficacité plus avant, nous aidera à réduire les coûts de transaction et à couvrir les risques tout en mettant en œuvre diverses stratégies d’investissement. L’Assemblée générale a également autorisé à mettre en place des programmes de prêt de titres et à conclure des opérations de rachat.

2020 a été une année difficile, mais fructueuse pour la Caisse. Nous sommes conscients que nous avons encore beaucoup de travail à faire, mais les réalisations de 2020 nous fournissent une base solide pour l’avenir, visant à vous servir au mieux. Nous tenons à remercier toute l’équipe de la Caisse pour tout son travail cette année.

Nous vous souhaitons, à vous et à vos proches, le meilleur pour 2021. Restez en sécurité.

 

Rosemarie McClean

Administratrice des pensions

Pedro Guazo

Représentant du Secrétaire général pour les investissements de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies

_
__________________________
* La résolution de l’AGNU ne sera publiée que dans quelques semaines car elle doit d’abord être traduite dans toutes les langues officielles de l’ONU.

 

Top