La 65ème Session du Comité mixte des Pensions du Personnel des Nations Unies a eu lieu à Rome, Italie, du 26 Juillet au 3 Août 2018

Le Comité mixte des Pensions du Personnel des Nations Unies a étudié un large éventail de sujets sur son Agenda couvrant tous les aspects des activités de la Caisse. Parmi eux les principaux étaient :

 

La Caisse est dans une position actuarielle forte. La valorisation actuelle – complétée le 31 Décembre 2017 – a révélé un déficit de 0,05% de rémunération ouvrant droit à pension. Le Comité des Actuaires a noté qu’il s’agit de la seconde valorisation consécutive dans laquelle la Caisse est proche d’une balance actuarielle.

En termes d’investissements, le Comité a noté la décision du Secrétariat Général de renommer la Division de Gestion des Investissements en Bureau de Gestion des Investissements (OIM), en vigueur à compter d’aujourd’hui. Comme à la fin de 2017 les capitaux de la Caisse (Investissements et argent de la Caisse gérés par l’OIM, qui ne comprend pas l’argent détenue par le Secrétariat de la Caisse) ont été évalués à 64,1 milliards de dollars US, une augmentation de 9,7 milliards de dollars US pour l’année. Il a été noté par le Représentant du Secrétariat Général (RSG) que les marchés boursiers mondiaux forts pendant 2017 et une approche disciplinée d’adhérer étroitement à la répartition de l’actif du Fonds stratégique des cibles et des gammes avaient contribué à cette performance.

Pour l’année 2017, la Caisse a atteint un retour nominal de 18,6%, surpassant la référence de la politique de 18,1 et un retour réel de 16,2%, 12,7% au-dessus du taux réel au long terme de l’objectif de retour de 3,5% en termes de dollars US.

A cet égard, le Comité a aussi reçu le rapport du Comité surveillant ses actifs et passifs qui a confirmé que la Caisse continue à être bien financé, depuis 2003 les résultats actuariels sont restés dans la fourchette de +/- 2% de rémunération ouvrant droit à pension approuvée par le Comité.

Le Comité de surveillance des actifs et passifs a attiré l’attention du Comité sur deux facteurs de risque modérés : i) le taux réel de retour comme étant le plus critique pour la solvabilité de la Caisse au long terme ; et ii) les tendances d’accroissement de l’espérance de vie.

Comité des Commissaires aux comptes de la Caisse a soumis son douzième rapport au Comité. Il a été noté que la Caisse était à un tournant, présentant des risques et des opportunités. Un nouveau RSG a été nommé mais l’absence prolongée de Directeur Général et le départ imminent du Directeur général adjoint signifie que l’équipe de direction n’est pas au complet.

Le Comité des Commissaires aux comptes a noté que la Caisse est bien financée et est dans une position financière et opérationnelle stable. Un bon progrès a été fait en réduisant un grand nombre de dossiers en suspens et diminuant les délais de traitement. Il a souligné que pendant que beaucoup de recommandations du Comité ont été mises en œuvre ou étaient en cours d’élaboration, quelques zones nécessitaient une attention continue.

De plus, pour les questions administratives habituelles de la Caisse, le Comité a reçu cette année un rapport du Bureau des services de contrôle interne (OIOS) sur la gouvernance de la Caisse. Le Comité, en tant qu’audité, a décidé de considérer le rapport d’audit final de l’OIOS malgré de nombreuses réserves à l’égard de la procédure d’audit. En conséquence, le Comité a décidé de soumettre le rapport au Comité consultatif de vérification indépendante des Nations Unies à titre onéreux. Le Comité a établi un groupe de travail pour observer les problèmes impactant son efficacité sur le long terme.

Pendant cette session, le Comité a aussi décidé d’établir un Comité de planification de succession, qui assistera le Comité, sur une base continue, en sélectionnant le personnel senior, particulièrement le Directeur général et le Directeur général adjoint. Dans ce contexte, l’actuel Directeur général adjoint a accepté de continuer jusqu’au 31 Décembre 2018 et le Comité a fait une recommandation au Secrétaire Général des Nations Unies en ce qui concerne la nomination d’un nouveau Directeur général adjoint.

Le Comité continue à être confiant que la Caisse est sûre et que son futur est assuré.

Le Comité se réunira de nouveau en Juillet 2019 à Nairobi.

Notre mission

LA SÉCURITÉ DE VOTRE RETRAITE

Site designed and developed by Social Ink [+]

Font Resize
Top