La Caisse commune des pensions du personnel des Nations unies se fixe de nouveaux objectifs ambitieux pour lutter contre le changement climatique

Aujourd’hui, la Caisse commune des pensions du personnel des Nations unies (CCPPNU) a fixé de nouveaux objectifs climatiques ambitieux visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre résultant de ses investissements, de 29% en 2021 et de 40% en 2025. La CCPPNU assurera également le suivi des objectifs sectoriels et intensifiera ses efforts de sensibilisation à l’action climatique.

« Le changement climatique est un défi majeur que nous devons relever. À travers cet engagement ambitieux, nous allons accélérer la transition de nos investissements vers un scénario qui limite le réchauffement climatique à 1,5°C, conformément à l’article 2.1c de l’Accord de Paris », a déclaré Pedro Guazo, Représentant du Secrétaire général pour les investissements de la CCPPNU.

Soutenant les objectifs de développement durable de l’ONU et plus particulièrement la lutte contre le changement climatique, le Bureau de la gestion des investissements (BGI) de la CCPPNU fait partie de l’Alliance des propriétaires d’actifs Net Zéro (Net-Zero Asset Owner Alliance), lancée par l’ONU en 2019. L’Alliance, décrite par le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, comme « la référence en matière d’engagements zéro émission nette », s’est engagée à ce que son portefeuille d’investissements atteigne un niveau d’émissions de gaz à effet de serre nul d’ici 2050.

« La CCPPNU vise désormais à être plus ambitieuse que les objectifs actuels de Net Zéro. La CCPPNU souhaite servir de modèle dans cette industrie », a ajouté M. Guazo.

Avec la décision prise aujourd’hui, la Caisse s’engage à réduire l’empreinte absolue des gaz à effet de serre de ses portefeuilles d’actions et d’obligations de sociétés de 29% en 2021 (la limite supérieure de l’objectif recommandé par l’Alliance pour les sous-portefeuilles d’ici 2025) par rapport au niveau de 2019. Pour 2025, la Caisse vise une réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre par rapport à 2019. Ces objectifs seront atteints grâce au désinvestissement et l’engagement au sein des entreprises du portefeuille d’investissement. Les réductions à court terme au niveau des portefeuilles seront réalisées principalement par le désinvestissement.

La CCPPNU assurera également le suivi des objectifs sectoriels dans les secteurs prioritaires de l’Alliance, à savoir le pétrole et le gaz, les services collectifs, l’acier, le ciment et les transports (aviation, transport maritime, transport routier lourd et léger). Ces objectifs seront fondés sur les meilleures données scientifiques disponibles, telles que compilées par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat et telles que recommandées par les directives de l’Alliance. La CCPPNU prendra des mesures pour inciter à réduire davantage les émissions de gaz à effet de serre, en fonction de ces recommandations .

Le BGI redoublera d’efforts pour promouvoir la durabilité et l’action climatique. « Nous allons engager les entreprises avec des objectifs liés au climat en priorisant les plus grands pollueurs du portefeuille du BGI. Notre mission est de veiller à ce que les stratégies, les activités et les actions des entreprises soient conformes à l’objectif fixé par l’Accord de Paris », a déclaré M. Toru Shindo, responsable des investissements du BGI. Le BGI adoptera également des mesures pour identifier et accroître son exposition aux entreprises en transition et aux investissements verts, a ajouté M. Shindo.

En 2020, la Caisse a finalisé son désinvestissement du secteur du charbon suite à l’engagement pris en 2019 de se désinvestir des entreprises de ce secteur cotées en Bourse. La Caisse s’est également engagée à appliquer les recommandations de l’Équipe spéciale des informations financières ayant trait au climat (TFCD).

La mission du Bureau de la gestion des investissements (BGI) est de contribuer à la mission globale de la famille des organisations des Nations unies en assurant la viabilité financière à long terme de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations unies. La CCPPNU fournit des pensions de retraite, de décès, d’invalidité et d’autres prestations connexes à plus de 215 000 fonctionnaires, retraités et bénéficiaires de l’ONU et de 24 autres organisations affiliées à la Caisse. Le BGI est responsable des activités de gestion des investissements de la CCPPNU et gère plus de 85 milliards de dollars d’actifs. L’obligation fiduciaire de gestion des actifs de la Caisse dans le meilleur intérêt sur long terme de ses participants et bénéficiaires implique un ferme engagement en faveur de l’investissement durable.

Notre mission

LA SÉCURITÉ DE VOTRE RETRAITE

Site designed and developed by Social Ink [+]

Font Resize
Top